Comment choisir une tente légère, confortable et pas trop chère!

Bom dia !
Un sujet très pointu, aujourd’hui : les tentes. Si vous avez déjà trimballé une tente 2-secondes sur plusieurs kilomètres, vous voyez bien pourquoi je souhaitais changer : lourde, pas pratique, et surtout très encombrante ! A l’inverse, je connaissais les tentes « ultra-légères » vantées des MUL (marcheurs ultra léger), le hic : les modèles coûtaient 250-300€ au moins, voire plus.
Il me restait à dormir à la belle étoile (c’est sympa aussi) ou à écumer Internet en vue de la tente au meilleur ratio poids-prix. Et tant qu’à faire, qu’elle soit confortable, parce que c’est quand même votre future maison !

 

Mes critères de comparaison

Pour moi, vous l’aurez compris, le critère numéro 1 est le poids. J’espérais trouver une tente de moins de 2 kg, j’ai fini par découvrir des tentes de moins de 1,5 kg abordables, ce qui est quand même vraiment top à porter et s’accompagne en général d’un mini volume dans le sac. J’en voulais donc une 1 place pour optimiser au maximum le poids.
  • critère 1 : < 1,5 kg
  • critère 2 : tente une place
  • critère 3 : petit volume

Je voulais également une tente un minimum confortable : pas d’abri/tarp car pour moi un espace clos est nécessaire pour le confort, un peu de place dans la tente au niveau des dimensions – bon ceci dépend de combien vous mesurez –. Et surtout du point de vue confort, je souhaitais absolument une tente à double paroi, pour avoir testé la tente mono paroi une fois et son plafond trempé d’eau froide, je n’ai pas du tout aimé !

  • critère 4 : pas d’abri ou tarp
  • critère 5 : dimensions au sol assez grandes
  • critère 6 : double paroi
Et enfin, j’ai choisi de me limiter à un budget de 200 € grand max.
  • critère 7 : < 200 €

Voici les tentes que j’ai trouvées après des heures sur internet qui correspondaient à ces critères :

  • 1,5-1,6 kg : Ferrino Lightent 1 ou 2, Terra Nova Zephyros 1 / 1 Lite
  • 1,8 kg :  Decathlon Aravis, Terra Nova Zephyros 2
  • 2 kg : Decathlon Quickhiker Ultralight (2 places), Terra Nova Coshee 2

Celles qui loupent le coche de peu (niveau poids ou prix) :

  • moins de 1 kg : Lunar Solo LE 225€, Skyscape Scout de Six Moon Designs 180€*
  • 1,1 kg : MSR Hubba 350€ (promos à 270€) The North Face O2  288 €
  • 1,4 kg : Zephyros 2 Lite 230€
  • 2,1 kg : MSR Elixir : 270€ (promos à 200€)

*mais sans arceau ni piquets, non fournis…

La Ferrino Sintesi 1 et la Gobi 2 ne figurent pas dans le classement mais auraient pu, c’est juste que je ne les connaissais pas à ce moment-là ! En gros, j’ai trouvé ces modèles en me promenant sur les sites de vente de matériel ultra léger, ce ne sont pas les « dernière génération » mais plutôt des classiques.

 

Je les ai ensuite comparées dans tous les sens et suis allée visiter quelques tentes en magasin pour me faire une idée, même si ces modèles sont difficiles à trouver hors magasin spécialisé. Mais regarder diverses tentes permet de voir un peu l’espace disponible, sous quelle hauteur on peut se tenir assis… (surtout si vous n’êtes pas familier du concept, comme moi avec le matos ultra léger)

De manière générale, je recommande vivement de tester au maximum tout ce que vous pouvez avant achat (et après, mais ça on en parlera plus tard) . Regardez les tentes d’expo, rentrez-y même si ce n’est pas exactement le modèle que vous voulez. Par exemple à Décathlon il y a souvent cette tente de rando qui est montée et correspond à peu près aux modèles dont je vais parler niveau place disponible. Je recommande de s’y installer un peu pour voir si vous pourriez y dormir 🙂

Idem, je me suis bien amusée au Vieux Campeur à Paris à essayer tous leurs matelas de camping en me couchant dessus au milieu du magasin, c’est normal de tester, et ça m’a permis de bien faire mon choix autrement qu’en lisant des avis de gens sur des forums.

DSC_0791

Cette parenthèse très importante fermée, passons au comparatif !

Les tentes d’1,5 kg

Je ne vous cache pas que souhaitant avoir une tente la plus légère possible et trouvant des modèles sympas et abordables dans cette catégorie, c’est celle que j’ai la plus recherchée, étoffée et prise au sérieux. Mais les tentes d’1,8/2kg sont intéressantes aussi notamment parce que certaines sont pour 2 et peuvent être utiles aux voyageurs en duo, donc j’ai préféré en parler également.

La Ferrino Lightent 1

Poids : 1,450 kg
Dimensions pliée : 33×13 cm
Dimensions montée : 2.20 m de long par 80 cm de large, pour 80 cm de hauteur max. L’abside fait 50 cm de profondeur.
Prix : 140€
Retours que j’ai pu voir : globalement positifs, elle semble solide, confortable et facile à monter. Les dimensions me convenaient bien.

 

La Ferrino Lightent 2

Poids : 1,750 kg
Dimensions pliée : 35×17 cm
Dimensions montée : 2.25 m de long par 120 cm de large, pour 100 cm de hauteur max. L’abside fait 50 cm de profondeur.
Prix : 220€ environ, en promo à 175 € en ce moment
Retours que j’ai pu voir : c’est une tente 1 place et demi plutôt que 2 places, mais sinon mêmes retours que la Lightent 1. J’ai vu plusieurs conseils sur prendre la Lightent 2 plutôt que la 1 pour le bonus de confort et de place à 300 grammes de plus.

La Terra Nova Zephyros 1

Poids : 1,570 kg
Dimensions pliée: 52×14 cm, possibilité de faire plus petit
Dimensions montée : 2.20 m de long par 96 cm de large (64 aux extremités), pour 95 cm de hauteur max (50 aux extrémités). L’abside fait 50 cm de profondeur.
Prix : 125 €
Retours que j’ai pu voir : en plus des avantages décrits ci-dessus, spacieuse (possibilité de se tenir assis), se monte rapidement. Contrairement à la Zephyros 2, il n’y a pas de cache pour certaines aérations en bas de la chambre qu’il faut donc boucher.

La Zephyros 1 Lite

Poids : 1,530 kg
Dimensions pliée: 45×14 cm
Dimensions montée : 2.20 m de long par 92 cm de large pour une hauteur de 96 cm. L’abside fait 50 cm de profondeur.
Prix : 200€
Retours que j’ai pu voir : j’ai vu peu de retours mais elle semble aussi spacieuse que la Zephyros 1 pour un gain de poids d’environ 100 grammes (selon les chiffres que j’ai trouvés) .

 

La Camp Minima 1SL

Poids : 1,150 kg
Dimensions pliée: 30×12 cm
Dimensions montée : 2.20 m de long par 65 cm de large pour 80 cm de hauteur. L’abside fait 50 cm de profondeur.
Prix : 190 €
Retours que j’ai pu voir : pas grand chose, mais elle semble être un bon modèle pour un poids mini, après solidité et imperméabilité sont à étudier.

 

Les tentes de 1,8 kg

La Decathlon Aravis

Poids : 1,80 kg
Dimensions pliée: 38×13 cm
Dimensions montée : 2.20 m de long par 70 cm de large pour 72 cm de hauteur max. L’abside fait 60 cm de profondeur.
Prix : 120 €
Retours que j’ai pu voir : super avis chez Decat, la hauteur maximale est un des points noirs.

La Zephyros 2

Poids : 1,810 kg
Dimensions pliée: 57×14 cm
Dimensions montée : 2.20 m de long par 97 cm de large , pour 92 cm de hauteur max. L’abside fait 37 cm de profondeur.
Prix : 190€
Retours que j’ai pu voir : comme la Zephyros 1, haute et spacieuse, sans le problème d’aération de la Zephyros 1.

Les tentes de 2 kg (2 personnes)

La Decathlon Quickhiker

Poids : 1,960 kg
Dimensions pliée: 38×13 cm
Dimensions montée : 2.10 m de long par 110 cm de large , pour 95 cm de hauteur max. L’abside fait 60 cm de profondeur.
Prix : 150€
Retours que j’ai pu voir : très bons avis chez Decathlon sur le rapport prix/poids/place imbattable pour un modèle 2 places, j’ai vu quelques soucis d’humidité chez certains utilisateurs. Les dimensions sont également plutôt compactes pour 2 personnes. J’aurai l’occasion de vous en dire plus très bientôt normalement car nous avons choisi cette tente avec mon ami qui me rejoint en Polynésie !

Terra Nova Coshee 2

Poids : 2,0 kg
Dimensions pliée: 42×13 cm
Dimensions montée : 2.18 m de long par 120 cm de large , pour 90 cm de hauteur max.
Prix : 145€
Retours que j’ai pu voir : j’ai trouvé peu d’avis, j’opterais plutôt pour la précédente en l’absence de référence, même si le prix est intéressant.

Le tableau comparatif qui récap tout

  Lightent 1 Lightent 2 Zephyros 1 Zephyros lite Minima 1SL Aravis Zephyros 2 Quickhiker Cohee 2
Poids 1,450 1,750 1,570 1,530 1,15 1,8 1,81 1,96 2
Prix 130 220 125 200 190 120 190 150 145
Dim Pliée 33×13 35×17 52×14 45×14 30×12 38×13 57×14 38×13 42×13
Dim Montée (longueur max x largeur max x hauteur max + abside) 220x80x80 +50 225×120 x100+50  220x96x95 +50 220x92x96 +50 220x60x80 +50 220x70x72 +60 220x97x92 +37 210x110x95+60 218x110x90

 

DSC_0797

Et c’est parti pour la vraie vie !

 

Il manque quelques critères dans ce tableau, comme l’imperméabilité qui est à prendre en compte aussi – même si les tentes mentionnées ici sont globalement bien imperméables -, la largeur à la tête et aux pieds. Ensuite, pour les modèles qui vous tapent dans l’oeil, n’hésitez pas à explorer les forums comme randonner-leger.org pour voir les avis de chacun sur les tentes et parfois même des tests complets. Par exemple, ce test de la Zephyros 1 et celui-ci de la Lightent 1 m’ont bien aidée pour cet article.

D’autre part, ceci est le résultat de mes recherches, j’ai pu me tromper, n’hésitez pas à me le signaler si c’est le cas. Et enfin, pour réduire fortement le critère prix, la vente d’occasion peut s’avérer très utile !

 

Verdict

J’ai choisi la Lightent 1 ! trouvée d’occasion à 90€ et montée en quelques minutes, je suis très satisfaite. La partie « montage en plein vent », « campement sous la pluie » etc est à venir !

IMG_20170521_175827

La version montée

IMG_20170521_180726

La version pliée (à gauche)

Et vous, quelle tente avez-vous choisi ?

Partir en tour du monde avec moins de 9 kg sur le dos

Quand on est une jeune femme comme moi, ce n’est pas évident de se promener avec un sac d’une dizaine de kilos sur le dos. J’en ai fait l’expérience en partant en mission pour le travail : cadeaux pour expats, ordinateur professionnel, chargeur, documents, … mon sac à dos pesait 14 kg. Si la charge est acceptable pour un petit trajet, on déchante vite lorsqu’il faut prendre les transports, monter des escaliers, attendre debout … J’étais partie sur la route du « voyager léger » !

D’autres éléments m’ont aidée lors de cette préparation : mon coup de foudre pour les cosmétiques solides, dont je vous reparle plus bas, et mon but ultime – pas encore garanti à l’heure où j’écris cet article ! – pouvoir mettre mon sac en cabine. Pourquoi ? Mon itinéraire étant plutôt chargé par moments, j’aimerais éviter que mon sac se retrouve à Katmandou quand je serai à Santiago ! Je préfère avoir un petit sac supplémentaire en soute où je mettrai couteau, briquets et éventuels liquides et garder l’essentiel sur moi. Mais la hauteur maximale du bagage peut poser problème pour certaines compagnies, donc pour l’instant je me focalise surtout sur l’aspect majeur du randonneur : le poids !

Première étape : lister tout ce dont on a besoin

DSC_0877

Cela peut se faire en regardant ce que l’on va faire de notre voyage et ce dont on va avoir besoin pour y arriver. Morceaux choisis dans mon cas :

  • randonnée, camping en Amérique du Nord : tente, sac de couchage, matelas, housse étanche, matos de camping, habits chauds pour la nuit …
  •  plage en Polynésie, Nouvelle-Calédonie, Thaïlande … : masque ou lunettes, tuba, maillot de bain, lunettes de soleil …
  • festival Burning Man au Nevada : un tas de trucs dont je vous parlerai dans un prochain article !
  • se battre contre les moustiques sur une grande partie du parcours
  • attendre de longues heures dans les aéroports, avions : liseuse pour ma part !
  • prendre des photos et vidéos : appareil photo ou caméra
  • rester en contact avec mes proches : tablette ou PC
  • s’habiller, se laver, être un minimum présentable … : fringues, cosmétiques, serviette …
  • survivre en cas de maux divers : quelques médicaments, pansements …
  • faire du sport (course à pied et fitness pour moi) : baskets, tenue de sport, brassard pour mettre le téléphone en courant …
  • visiter des villes : baskets confortables, petit sac, gourde …

Faites une liste complète qui comporterait le maximum d’idées pour être sûr de ne rien oublier, on verra comment les trier après !

Deuxième étape : voir si vous pouvez vous passer de certains objets une partie du voyage.

Quelques exemples :
Il me faut une tente sur la première moitié de mon voyage uniquement (itinéraire ici) : Amérique du Nord et Océanie. Arrivée en Asie, je n’aurai plus besoin de la totalité de mon matériel de camping, que je pourrai globalement revendre/donner ou, pour les objets vraiment importants, renvoyer chez moi.

Idem pour le masque et le tuba qui ne me seront pas très utiles en Amérique du Nord : je peux les donner à un ami qui me rejoint en Polynésie.

Pour les médicaments, pareil : inutile de porter 500 grammes de médicaments sur soi en permanence. Avoir de quoi pallier une urgence (paracétamol, lopéramide, antibiotiques …) dans un sac zippé, et les racheter en cas d’utilisation, permet d’économiser de nombreux grammes sur le dos.

Troisième étape : faire la liste complète de ce que vous allez porter au moment où vous serez le plus chargé.

Dans mon cas, il s’agit de l’Amérique du Nord où j’aurai tout mon matériel de camping sur moi (hop 2,7 kg !). Et c’est parti, on liste tout même ce qui pèse quelques grammes. Mettez tout ça dans un tableau et accompagnez-les du poids correspondant. Alors, verdict ?

On conseille maximum 20 % de votre poids pour le poids d’un sac de rando, ce qui ferait 11 kg pour moi. J’estime que c’est trop et je vise entre 8 et 9 kg pour le poids du sac. C’est déjà beaucoup à porter pour une randonnée, mais correct, surtout en considérant qu’à la moitié de mon voyage je me délesterai de 2,7 kgs bien sentis !

_DSC0081.JPG

Et je serai légère comme une plume ! (Modèle : Elodie)

L’étape suivante est d’examiner chaque ligne que vous avez écrite en vous demandant :
– si vous ne pourriez pas vous passer de cet objet :
Le « au cas où »/ »ça peut servir » est globalement à bannir si vous ne voulez pas vous retrouver avec 15 kgs sur le dos !
– si pour l’utilité de l’objet, vous avez pris l’option la plus légère :
Je ne me voyais pas du tout investir dans un nouvel appareil photo alors que je suis satisfaite du mien. Et là, il passe sur la balance : 645 grammes avec la housse ! A moins de le mettre au régime, je voyais mal comment ne pas opter pour un appareil plus léger, ou carrément une autre solution comme une GoPro qui pèse moins de 100 grammes.
– si, pour l’utilité de l’objet, vous avez pris l’option la moins volumineuse : il n’y a pas que le poids à considérer, je pense notamment aux matelas de camping qui peuvent être légers mais prendre beaucoup de place ! Le volume est également un critère important pour le choix de la tente.
– si vous n’avez rien en double : deux tee shirts identiques ? Une brosse à dents de rechange ? Vous préférez les porter pendant tout le voyage ou en acheter un sur place quand l’occasion se présentera ? Et à moins d’aller en pleine nature, elle se présentera !
Pour vous aider dans cette étape, voici comment j’ai procédé :

Matériel de camping + sac

– La tente : je vous écrirai sûrement un article dédié, mais le but ici est de trouver la tente avec le meilleur compromis poids / volume / prix / solidité / confort pour vous ! Personnellement j’ai opté pour la Lightent Ferrino. 1,4 kg !
– Le sac de couchage : idem, les critères étant poids / volume / prix / chaleur. J’ai pour l’instant un Warmn’light 600 de Lafuma mais j’hésite à acheter un meilleur sac de couchage.
Le matelas : mêmes critères, je préférais autogonflant, j’hésite entre plusieurs modèle.
– Le sac : le poids est également un critère majeur, avec le volume utile, le prix et le confort de portage. Je m’oriente pour l’instant vers un sac Décathlon 40L mais verrai au moment où j’aurai choisi tout le reste du matériel.

Matériel électronique

Idéalement, je voulais faire de belles photos, avoir l’option vidéo, lire (beaucoup) (tout le temps), pouvoir écrire facilement à mes proches ou sur ce blog, et avoir un écran assez grand pour les moments de tri de photos, vidéos de sport voire films. Mais en chiffrant les grammes, aïe !

J’ai tout de suite écarté mon appareil photo de 650 grammes et pense pour l’instant prendre une caméra type GoPro, mon téléphone, une tablette et un clavier Bluetooth, et ma fidèle liseuse. Mais j’hésite encore vraiment à embarquer 735 grammes de tablette alors que mon téléphone pourrait suffire … Bref, je n’ai pas encore tranché sur ce point, je reviendrai quand j’aurai le verdict !

Pesez également les étuis séparément, cela peut vous aider à constater que certains étuis sont un peu lourds ! Pour ma part j’ai remplacé l’étui de ma liseuse par une simple pochette en tissu qui pesait presque 50 grammes de moins.

Vêtements

Pour les vêtements, c’est surtout le nombre qui pèse quand vous partez en voyage. Un tee-shirt en coton ou en synthétique représente plus ou moins le même poids, en revanche emporter 3 tee-shirts supplémentaires aura un impact considérable sur votre total ! La solution est donc de prendre le minimum, de faire beaucoup de lessive – au savon, ça pèse moins lourd – et de racheter des vêtements quand le tee shirt commence à être un peu trop délavé.

Dans le cadre d’un voyage incluant de la randonnée, de nombreuses possibilités s’offrent à vous en matière de choix de vêtements : coton, synthétique classique, synthétique optimisé en termes de régulation thermique … L’article de Randonnée Passion sur le sujet vous renseignera mieux que moi  .
Minute Végane : L’article montre globalement que la laine n’est pas obligatoire en randonnée, et qu’on fabrique aujourd’hui des synthétiques aux propriétés similaires à la laine mérinos souvent prisée par les randonneurs (léger, antibactérien…)

Hygiène, cosmétiques …

Je pense qu’ici, une simple photo peut faire beaucoup :

IMG_20170501_191639

A gauche : déodorant, savon, shampooing , dentifrice /éponge de konjac, lingette nettoyante/démaquillante lavable, cup menstruelle. Poids total : 167 grammes
A droite : déo, gel douche, shampooing, dentifrice/serviettes hygiéniques, coton, gant de toilette. Poids total : 370 grammes (et si les bouteilles étaient pleines ce serait plutôt 500!)

Tant au niveau du poids que de la place perdue – et on en parle des bouteilles qui fuient ? -, je pense que la partie gauche gagne haut la main ! En outre, je pense que ces quantités couvriront 6 mois de voyage (savon mis à part)  car j’utilise les cosmétiques solides depuis Noël et ils ont très peu diminué de volume. Ce qui n’est clairement pas le cas de la partie droite, en particulier des serviettes et cotons qui sont à usage unique.

Et niveau impact environnemental, entre le plastique de l’emballage et l’huile de palme utilisée pour obtenir les sulfates (présents dans quasi tous les gels douches, lotions, shampooings liquides) … disons qu’on est fier de passer au solide !

Pour les femmes, la cup menstruelle permet également une économie importante de place, poids, et impact sur la planète (si on pense au nombre de serviettes/tampons utilisés dans une vie…).  A noter que pour les femmes ayant du mal avec la cup (j’en ai fait partie avant de sauter le pas !) il existe une autre option : les serviettes hygiéniques réutilisables (comme les Plim), qui ont un poids et encombrement similaires !

Pour ma part, j’ai acheté mes produits (sur la photo : toute la partie de gauche sauf le savon et la cup) chez Lamazuna qui propose des produits bio, faits en France et non testés sur des animaux.

Histoire d’être objective (ou presque…), je dois quand même préciser que les produits solides sont différents des produits liquides, inutile donc d’attendre un effet identique. J’ai une amie qui m’a dit trouver peu efficace le déo solide. Personnellement, c’est avec le dentifrice solide que j’ai eu un peu de mal : la sensation est vraiment complètement différente du dentifrice en pâte (on a l’impression de se brosser les dents à l’eau parfumée à la menthe !), ce n’est pas désagréable et l’effet y est, mais nécessite un certain temps d’adaptation. D’autre part, il faut aussi prévoir un petit sac de congélation pour éviter qu’ils s’effritent au contact d’autres objets (brosse à cheveux… oui c’est du vécu).

Verdict ?

Et voici enfin mon tableau : Je suis actuellement au score honorable de 8,655 kgs !
Sachant que j’avais pas mal de besoins (matériel de camping/électronique, sport …), je pense que ce total peut être largement amélioré. Je réfléchis aussi à d’autres options comme un chargeur solaire… mais globalement je resterai sous la barre des 9 kgs, ce qui est déjà très bien !

Bien sûr, dans le cas d’une randonnée, les 3/4 de ce tableau seront inutiles et j’essaierai de laisser cela en auberge. Par contre il faudra rajouter le poids de l’eau et de la nourriture … Mais l’idée est d’avoir un sac le plus léger possible à tout moment !

 

     
Catégorie Objet Poids Peut varier ?
Electronique Portable + étui 158
  Tablette + étui 735  
  Clavier 417  
  Chargeur 40  
  Ecouteurs 15  
  Liseuse + étui 198  
  Caméra + accessoires 250 x
Hygiène Shampooing solide  60  
  Déo solide  30  
  Brosse à dents 17  
  Dentifrice solide 20  
  Peigne 30  
  Brosse 52  
  Lingettes démaquillantes 2  
  Oriculi (nettoyeur oreilles) 10  
  Savon multifonction 140  
  Crème solaire 100 x
  Anti moustique 100 x
  Spray douleurs musculaires 30  
  Baume du tigre 50  
  Cup 14  
  Lime à ongles 6  
  Mascara 20  
  Sac congel 10  
  Baume à lèvre maison 20  
  Eponge konjac 5  
  Sac en tissu pour trousse de toilette, linge sale, balade à la journée
30  
Accessoires Echarpe 100 x
  Lunettes de soleil + étui 47  
  Gourde
83  
  K Way 134  
  Couteau 30  
  Briquet 13  
  Kit timbale couverts 225 x
  Serviette microfibre 123  
  Frontale 85 x
  Tongs 283  
  Réchaud canette 10 x
  Cadenas 100 x
Vêtements Culottes 50  
  Short 170  
  T shirt 100  
  Pull 157  
  Polaire 330 x
  Chaussettes 100  
Affaires de sport Legging 100  
  Débardeur synthétique 100  
  Brassière 82  
Plage Maillot 140  
Camping Tente 1370  
  Sac de couchage 615  
  Matelas autogonflant 480 x
  Couverture de survie 50  
  Housse étanche pour sac à dos 40 x
Papiers Passeport + pochette + photocopies papiers 260  
  Stylo 10  
Sac Sac 640 x
Médicaments Quelques médicaments 50  
  Vitamine B12 102

Non comptés : pantalon, baskets, montre que j’aurai sur moi.

Cette liste risque d’évoluer un peu, je viendrai régulièrement donner des nouvelles de ma future maison !

J’ai eu une aide précieuse de cet article du site tourdumondiste.com même s’il est beaucoup plus minimaliste que moi, et de celui-ci de la voyageuse sportive Caro Hardy !